Comme des héros

Un documentaire de Julien MALASSIGNÉ

Dans un quartier populaire de San Francisco, Sylvie installe Ti Couz, sa crêperie bretonne, au début des années 1990. Cuisine à base de produits locaux, self management, droits sociaux pour ses employés, Sylvie façonne ce lieu pour en faire un laboratoire de ses utopies dans lequel s’inventent des manières de faire visionnaires et iconoclastes. Ti Couz devient très vite bien plus qu’un simple restaurant.
A partir d’archives vidéo tournées par Sylvie durant plus de trente ans, Comme des héros raconte le développement et la chute d’un projet utopique, et dresse, dans un récit intime et politique, le portrait d’une femme libre et indépendante.

En coproduction avec Corpus Films, Lyon Capitale TV, Tébésud, TVR & Tébéo.
Avec la participation du CNC (Cosip), des Régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine, de la Procirep-Angoa et de l’Institut Français (Bourse Louis Lumière).
Projet développé à Eurodoc 2017 / Sélection Lisbon Docs 2017.
Bourse Brouillon d’un Rêve de la SCAM.

Vers ce lieu enfoui

Un documentaire d’Alexis JACQUAND

Une forêt de montagne, sa pente et ses rochers. L’arc à la main, un vieux chasseur piste le chamois en silence contre le vent. Parmi ses souvenirs peuplés de bêtes, des enfants explorent une forêt, se construisent une cabane, jouent dans le désir et la crainte d’une rencontre avec l’animal sauvage.

Par-delà les générations, dans le présent du jeu et de la chasse, dans le jaillissement de l’animal, parvient alors l’écho d’un monde lointain et sans âge, ce lieu enfoui vers lequel la forêt nous entraîne.

En coproduction avec L’image d’après & Lyon Capitale TV. Avec le soutien du CNC (Cosip) et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Bourse Brouillon d’un Rêve (SCAM)

La cité de l’ordre

Un documentaire d’Antoine DUBOS

Un centre-ville la nuit. Le néon de l’enseigne de la pharmacie clignote. Des cris dans un appartement. Un groupe de trois policiers force la porte et fait irruption dans la pièce. Un homme est maîtrisé, menotté, interpellé. En sortant, la patrouille se retrouve dans une rue en lino bordée par les décors de devantures de commerces et d’un faux commissariat. Sur le site de simulation de l’école de police de Oissel, les élèves gardiens de la paix s’entraînent dans une ville recréée de toutes pièces. Par ses mises en scène de situations de la vie ordinaire, la police révèle sa vision de l’ordre social.


En coproduction avec Lyon Capitale TV. Préachat Tënk/Médiapart.
Avec le soutien du CNC (Cosip) et des Régions Normandie & Auvergne-Rhône-Alpes.

La Chica Espacio

Un documentaire d’Antoine PRÉVOST & Christelle GRANJA

Dans les night-clubs de East Los Angeles, Elsa Miriam Escobar, une immigrée mexicaine sans-papiers, se métamorphose en la Chica Espacio, DJ « sonidera », papesse d’une messe exubérante. Dans une ambiance enfumée et stroboscopique, ses « saludos », dédicaces lancées au micro et retransmises en direct sur les réseaux sociaux, créent par-delà la frontière mexicaine un espace virtuel où se renouent les liens rompus par l’exil. À travers le destin de la Chica Espacio se font jour les paradoxes de la communauté latine en Californie, entre fragilité et espoir.  

Avec la participation du CNC (FAI), de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Procirep-Angoa.

La chanson de Jérôme

Un documentaire d’Olivier Bosson

Le 20 mai 2017 en Saône-et-Loire, Jérôme Laronze, un éleveur de bovins en cavale est abattu par les gendarmes, alors qu’il était depuis des mois en conflit avec l’administration sanitaire. Passé largement inaperçu, ce fait divers dramatique interroge à un moment où l’agriculture paysanne se meurt et que l’activité humaine fait peser des menaces de plus en plus grandes sur l’ensemble du vivant. Au-delà d’une quête de vérité et de sens, je voudrais avec ce film donner de la visibilité à cette affaire, et faire émerger la figure de Jérôme Laronze, un homme mort de son opposition aux logiques de l’agro-industrie.

Avec la participation du CNC (FAI & COSIP) et de la Région Bourgogne-Franche Comté.
Bourse Brouillon d’un Rêve (SCAM)
En partenariat avec Ciné Pause.

Les grands espaces

Un film rétro-futuriste d’Alissone PERDRIX

Autrefois centre de soin important, doté d’imposants aériums destinés au traitement de la tuberculose, le village auvergnat de Job se dépeuple et voit ses commerces et activités jadis fleurissants s’éteindre. À l’image de tant d’autres petites communes, Job se morfond, coincée entre un patrimoine en déshérence totalement hors d’échelle et l’envie latente de faire bouger les choses. Joviens et Joviennes (les habitants de Job) réinvestissent ce passé et ce présent emblématiques de la ruralité pour y rêver de nouveaux modes de vie, de travail et de sociabilité. La vacance du patrimoine n’est alors plus un fardeau mais au contraire un terreau fertile que le cinéma vient réenchanter.

En coproduction avec Carton Plein.
Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Avec les mots des autres

Un documentaire d’Antoine DUBOS

Lors des consultations de l’Equipe Mobile Psychiatrie et Précarité, les demandeurs d’asile viennent déposer leurs mots. Ils s’efforcent alors de nommer leurs souffrances, d’évoquer ces cauchemars, ces peurs, ces sensations d’être suivi. Ils laissent échapper un sanglot, un cri de colère. Peu à peu, malgré les difficultés qui continuent à s’immiscer dans leur parcours d’exilé, ils tentent de se reconstruire.


En coproduction avec le CNRS, l’Université Lyon 2, l’ENS de Lyon et le Vinatier.
Avec le soutien du CNC, du Ministère de la Culture et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Deers don’t burn

Un documentaire de Maria MURASHOVA

Chaque fin de printemps marque le début de la saison des feux de forêt dans la taïga de Mourmansk. Dans leur petite base aérienne décrépite, les pompiers de Lovozero attendent le grand incendie.

En coproduction avec Ethnofund.

La traversée héroïque

Un documentaire de Hugo SAUGIER

Quelque part dans les Hautes-Alpes, un berger et son troupeau de brebis gravissent une montagne. Bientôt le troupeau s’installe sur le plateau désertique de Bure, aux pieds des paraboles géantes d’un observatoire radioastronomique. Dans une atmosphère de bout du monde, et tandis que le berger veille sur ses bêtes, les antennes se déploient lentement vers le ciel.

Avec le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le Sentiment Géographique

Un documentaire de Jean-Baptiste Perret

Dans ce projet de film je m’intéresse à un ami proche et son environnement : Pierre-Jean, charpentier de 36 ans installé dans le territoire enclavé des gorges du Haut-Allier. Avec d’autres, il vit en caravane autour d’un ancien poulailler industriel qu’ils ont aménagé en ateliers de travail et en pièces de vie communes. Ce lieu collectif qu’ils appellent « le poulailler » a créé des rencontres entre les personnes venues s’installer dans les environs et ceux de passage. Avec ce film, je souhaite que l’on entende parler de géographie physique, de choix politiques, de solitude rurale, de vie de village, d’écologie, mais aussi d’amour.

Lunes Noires

Un documentaire de Barbara Vey

Ces dernières années, la question des règles fait de plus en plus de bruit dans les sphères tant publiques que politiques. Dans le Jura, Diane, une jeune vigneronne, fabrique du vin selon des méthodes naturelles. Au fil
des saisons et de la transformation des vignes, des voix s’élèvent de la terre et livrent des histoires sur les menstrues. Le visage de Diane, ses gestes et son corps nous font vivre l’élaboration de son vin, étape par étape. Lunes Noires propose d’ouvrir la parole et de déconstruire un certain nombre d’images et de superstitions qui longtemps ont dévalorisé le flux menstruel. Que reste-t-il des croyances qui entourent les règles, quelles sont celles du présent, et quelles histoires les règles racontent-elles sur notre société d’aujourd’hui ?

XIIIe Travail d’Hercule

Une documentaire d’Eliott Mattiussi

Robert lutte depuis 40 ans pour faire reconnaître un tableau qu’il attribue à Nicolas Poussin. Pour retrouver le point de vue du peintre, il a parcouru les sept collines de Rome accompagné de son fils Serge qui avait alors 18 ans. Celui-ci est désormais un restaurateur d’art reconnu et doute de l’origine du tableau après avoir longtemps soutenu son père. Dans son bureau à Avignon, entouré de livres, de dossiers et de tableaux, Robert me raconte l’histoire de sa quête avec un sens de l’emphase et de l’anecdote hors du commun. À travers ses récits, je plonge dans la toile et découvre le vertige d’une étude sans fin, où se mêlent quête de paternité et de reconnaissance.

Ce projet est lauréat de la bourse Brouillon d’un Rêve attribuée par la SCAM en 2020

La résidence

Un documentaire de Thomas Lalire

De septembre 1973 à juillet 1974, près de huit-cents personnes ont reçu l’asile à l’ambassade de France au Chili. L’ambassadrice Françoise de Menthon n’a jamais renoncé à transmettre cette histoire. Un an après sa mort, son petit-fils Guillaume invite d’anciens réfugiés chiliens dans le château familial de Choisey. Il devient le lieu de mémoire d’une action
diplomatique hors du commun.

Avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté

La Transmission

Une série documentaire de Rose-Marie Loisy

Mon père fait partie des 37 % d’agriculteurs qui partiront à la retraite durant les 3 prochaines années, les jeunes repreneurs se font rares et les terres arrivent petit à petit entre les mains de ceux qui souhaitent s’industrialiser. Dans cette ferme en perpétuelle évolution, les enjeux de sa transmission sont multiples. Mon père est-il prêt à quitter sa terre ? A qui transmettre, mais aussi, comment transmettre ? Doit-il passer par une période de transition ? A quel prix accepterait-il de la céder ? Durant une année, au fil des saisons, cette série interroge le futur de cette ferme considérée comme un modèle exemplaire dans la région, questionne la place des convictions face aux politiques agricoles et le cheminement de mon père dans un moment charnière de sa vie jusqu’à la vente de la ferme.

Le Chant des anges

Un documentaire de Marc Weymuller

A Lisbonne, qui se souvient encore d’Helena et de Kazimierz Zarebski ? Venus trouver refuge au Portugal pendant la guerre, s’agissait-il de rescapés d’Auschwitz, de réfugiés “politiques” ou bien d’espions polonais ? On sait seulement qu’après la mort de son mari, Helena Zarebska a vécu seule durant des années, avant de tenter de se donner la mort en se noyant dans le Tage.

Avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté.