Le Chant des anges

Un documentaire de Marc Weymuller

A Lisbonne, qui se souvient encore d’Helena et de Kazimierz Zarebski ? Venus trouver refuge au Portugal pendant la guerre, s’agissait-il de rescapés d’Auschwitz, de réfugiés “politiques” ou bien d’espions polonais ? On sait seulement qu’après la mort de son mari, Helena Zarebska a vécu seule durant des années, avant de tenter de se donner la mort en se noyant dans le Tage.

Avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté.